Quel type de chauffage choisir pour sont projet de construction de maison neuve ?

Le mode de chauffage reste un choix difficile dans un projet de construction. Il mérite de s’y attarder un moment et de se poser les bonnes questions. Quel est son coût à considérer dans le budget de la maison ? Quelles sont les solutions pour avoir les meilleures performances énergétiques ? Quels sont les impacts sur l’environnement ? Voici les principales options possibles pour bien choisir le système de chauffage de votre future maison :

Systèmes de chauffage

La pompe à chaleur

Le principe de base de ce système de chauffage, est la récupération des calories présentes naturellement dans l’air, l’eau ou la terre, pour la transformer en chaleur. Il existe 3 types de Pompe A Chaleur (PAC) avec le mode d’extraction et de diffusion qui lui est propre.

Pompe à chaleur

Il a premièrement les pompes à chaleur dites aérothermiques. Probablement les plus populaires, elles vont capter les calories de l’air extérieur. Elles vont ensuite les restituer, soit via des unités murales (air / air), soit via un circuit d’eau par des radiateurs hydrauliques ou comme souvent par un plancher chauffant (air /eau). Elles sont plutôt simples d’installation et permettent de belles économies sur les consommations électriques. Côté prix, prévoyez un budget moyen de 8 000 €.Plancher chauffant très basse temperature

Il existe également les pompes à chaleur aquathermiques (eau / eau) qui requièrent l’accès à une nappe phréatique sur votre terrain. Le principe reste le même. Les calories sont alors extraites de l’eau pour être restituées via un plancher ou des radiateurs hydrauliques. Elles offrent aussi de bonnes performances énergétiques toute l’année et bénéficient d’équipements peu bruyants étant enterrés. A noter que ce type d’installation est plus onéreuse que les pompes à chaleur air / eau. Comptez 50% de budget en plus pour profiter de ce mode de chauffage. Des démarches administratives seront également nécessaires, comme l’autorisation communale pour les capteurs dans la terre.

La chaudière gaz à condensation

Elle est souvent proposée pour les maisons BBC pour lesquelles le réseau en gaz de ville est disponible. De par sa pose plutôt facile et son prix relativement accessible, elle est rapidement rentabilisée. La chaudière à condensation au gaz peut être un bon calcul pour votre projet de maison. Elle propose de hauts rendements énergétiques (de plus de 100%), est plutôt abordable et profite même d’un crédit d’impôts et une baisse de la TVA. Pour le prix de son installation, pièces et main d’œuvre, prévoyez 4 500 € environ. Vous serez cependant dépendant du prix du gaz et devrez prévoir un coût d’entretien de chaudière annuel de l’ordre de 135 € en moyenne.

Le poêle

Deux choix de poêle s’offrent à vous si vous optez pour ce système de chauffage, basé sur la combustion de bois ou de ses dérivés.

Vous avez tout d’abord le poêle à pellet, communément appelé le poêle à granulés qui obtient d’excellentes performances énergétiques. Il bénéficie d’un usage programmable et se dote d’une bonne autonomie. Côté budget, le poêle à granulés a tous ses atouts, puisque pour 4 500 €, vous pourrez vous en faire installer un et même bénéficier d’un crédit d’impôt. Quant au coût de fonctionnement, il est tout à fait maîtrisé, puisque le granulé de bois compressé, est un des combustibles les moins onéreux. Il pourra cependant peut-être être nécessaire d’installer des chauffages d’appoint pour les pièces éloignées. A ne pas sous-estimer non plus, l’odeur dégagée par ce type de chauffage qui peu devenir incommodante. Pour vous en rendre en compte, n’hésitez pas à visiter des showrooms ou faire l’essai dans la maison de personnes de votre entourage.

Poêle à bois

Vous pouvez également opter pour le poêle à bois, plus répandu et surtout encore plus économique. Pour un coup d’achat moins important que le poêle à granulés, avec un prix moyen de 3 000 €, pièces et main d’œuvre, il est également éligible au crédit d’impôt pour la transition énergétique. Côté combustible, le bois est ce qu’il y a de moins cher sur le marché en offrant de bons rendements énergétiques et écologiques. Pensez bien par contre, à prévoir de la place et de la manutention pour stocker les bûches qui devront être approvisionnées régulièrement pour garder une chaleur constante dans la pièce où il est placé. Soyez conscient aussi que des radiateurs pourront être nécessaires dans les pièces de nuit où il peut être observé un écart sensible de température.

Le chauffage électrique

Radiateur électriqueVotre choix de chauffage peut se tourner vers un système tout électrique par l’installation de radiateurs dont une large gamme est proposée : convecteurs radiants, panneaux rayonnants, radiateurs à inertie… Ce type de chauffage est plutôt accessible à l’achat avec des prix moyens de l’ordre 500 € par appareil. Aussi pour respecter les normes BBC de la réglementation thermique en vigueur, il vous faudra investir sur d’autres matériaux, que ce soit dans une isolation performante, un chauffe-eau thermodynamique, une VMC double-flux ou encore des panneaux solaires…

 

Comme vous le voyez, le choix de son système de chauffage est un sujet à part entière dans son projet de construction. Avant cela, il vous faudra même connaître les principes d’une maison bioclimatique pour avoir le moins besoin possible de chauffer !

Enfin, vous devrez étudier le meilleur compromis pour vous, entre les performances énergétiques, le coût d’installation, les dépenses d’utilisation, le confort dans la maison… Pour vous aider à choisir, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels dans le domaine et recueillir les témoignages de votre entourage. D’ailleurs, n’hésitez à en parler dans les commentaires ci-dessous !


Articles dans la même thématique