L’isolation du sol et la pose du plancher chauffant

Comme prévu avec la société Innovert, société que nous avons sélectionnée pour la partie chauffage (plancher chauffant, pompe à chaleur et système recycl’air pour la production d’eau chaude), nous retroussons nos manches pour l’étape du plancher. J’ai pris une semaine de congé et réquisitionné des proches pour l’occasion !

Suite à une formation avec un technicien et la livraison du matériel sur le chantier, nous entamons par la fixation d’une bande isolante périphérique sur tous les murs et cloisons puis par la pose de l’isolant au sol. Il s’agit de plaques de mousse isolante de 1 m sur 1,20 m pour 81 mm d’épaisseur, à assembler les unes contre les autres.

Facile dans les pièces rectangulaires, nettement plus ardu près des cloisons en biseau et des portes : vive les découpes !

Pour bien finir cette étape, nous scotchons toutes les plaques entre elles avec un ruban adhésif, nous bouchons les petits écarts avec de la mousse polyuréthane expansive et nous rabattons la bavette de la bande périphérique sur les plaques pour parfaire l’étanchéité (éviter que la chape béton ne soulève les plaques).

Isolant du sol 1Isolant du sol 2Isolant du sol 3

Puis vient la phase la plus technique : la pose des tubes du plancher chauffant ! Tout d’abord, nous fixons le collecteur (point central des départs et arrivées de tous les circuits) au niveau de l’entrée. Le plan de calepinage (plan de tous les circuits) et deux marqueurs en main, je procède aux tracés des circuits directement sur les plaques isolantes du sol en faisant attention à respecter les distances par rapport au murs et le pas (écart entre deux tubes : 10 cm dans les pièces de vie et 5 cm dans les salles de bains).

Cette étape effectuée (une des plus longues au final !), c’est parti pour la pose des tubes. Tout d’abord nous raccordons le départ du premier circuit sur le collecteur puis nous commençons à dérouler le tube (disposé en bobine sur un dérouleur). Au fur et à mesure que je positionne le tube par rapport au tracé, une deuxième personne agrafe celui-ci directement sur les plaques d’isolant. Après avoir réalisé l’ensemble du circuit, nous découpons le tube avec une marge de sécurité que nous disposons au niveau de collecteur pour que le technicien termine le montage correctement ultérieurement. Nous procédons ainsi dans un ordre bien précis les 10 circuits que dispose la maison.

Il nous aura fallu au final 1 journée de formation, 3 jours pour la pose de l’isolant du sol (118 m2) et 2 jours pour la pose du collecteur et des tubes (1 200 mètres environ).

Ma semaine de vacances aura été bien chargée !

Nous tenons à remercier mon frère Laurent, mon père Stéphane et mon ami Alex pour nous avoir aidé dans cette étape de la maison qui aura été à la fois intéressante, productive et conviviale !

Un technicien d’Innovert passera quelques jours plus tard pour contrôler l’installation et mettre sous pression les circuits avant de couler la chape liquide prévue la semaine d’après.

Fixation du collecteurPose des tubes du plancher chauffant 1Pose des tubes du plancher chauffant 2Pose des tubes du plancher chauffant 3Pose des tubes du plancher chauffant 4Collecteur terminé branché à tous les tubes du plancher chauffant


17 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

  1. CHRISTELLE

    Bonjour,
    Afin de tester le plancher chauffant avant la pose du carrelage, avez-vous demandé un branchement provisoire électrique ? Si non, comment avez-vous fait ? Cordialement

    Publié le 15 avril 2013 à 11:56
    • Séb

      Bonjour Christelle, comme précisé à la fin de l’article, un technicien est passé quelques jours pour contrôler l’installation et mettre sous pression les circuits. L’installation de la pompe à chaleur (et donc le branchement électrique) n’a eu lieu que 2 mois après. Cordialement.

      Publié le 15 avril 2013 à 21:34
    • CHRISTELLE

      Ok, c’est juste que nous notre carreleur veut tester le chauffage pendant trois semaines après qu’il est couler la dalle ( voir si pas de pbm avant de poser le carrelage )
      Sinon, après quelques années chez vous, estimez-vous que le plancher chauffant c’est confortable ? et au niveau de la consommation c’est correct ?
      Merci
      et encore désolé pour toutes mes questions

      Publié le 22 avril 2013 à 17:46
    • Séb

      Cela fait le 2ème hiver que l’on passe dans la maison et on peut dire que le confort et les économies sont au rendez-vous ! Nous ne regrettons pas aujourd’hui notre choix.

      Publié le 23 avril 2013 à 21:36
  2. aurelie

    bonjour,
    super idée votre site,
    pouvez vous m’orienter sur le revêtement sol que vous avez mis sur le plancher chauffant? je lis partout que le carrelage est le meilleur mais j’aime pas trop le carrelage. merci

    Publié le 14 juillet 2016 à 00:25
    • Sébastien

      Bonjour Aurélie, tout d’abord je vous remercie de votre retour sur le blog, cela fait toujours plaisir 😉 Pour le revêtement nous avons principalement du parquet (stratifié Quick-Step) et du carrelage dans les cuisine, cellier et toilettes. Si vous choisissez du parquet, pensez à en prendre un spécial plancher chauffant avec la sous-couche qui va bien. Nous aussi nous avons eu droit au discours sur les performances, c’est probablement vrai mais elles sont bonnes aussi avec le parquet 😉 Bonnes continuations !

      Publié le 16 juillet 2016 à 15:39
    • aurelie

      merci !

      Publié le 16 juillet 2016 à 23:06
  3. Mina

    Bonjour j’aimerais savoir est-ce trop tard ou pas de mettre le plancher chauffant à leur actuel nous en somme Au plancher merci beaucoup JE peut vous joindre UNE vidéo du chantier actuel

    Publié le 4 novembre 2017 à 23:56
    • Bonjour Mina, à quelle étape en êtes vous ? Il faut savoir qu’un plancher chauffant nécessite une hauteur bien définie entre les plaques d’isolant, les circuits d’eau et la chape liquide. Le plus simple serait de voir avec votre constructeur ou maître d’œuvre pour savoir ce qui peut-être envisageable. Cordialement.

      Publié le 6 novembre 2017 à 08:01
  4. nico

    Bonjour
    Une petite question pour cette étape à venir dans mon extension : quelle marges commander pour les dalles d’isolant du plancher chauffant ? Est-ce qu’il faut partir sur 10% comme pour le carrelage, ou plus ?

    Publié le 21 août 2018 à 19:37
    • Bonjour Nico,
      Je pense que vous pouvez partir sur 5% de marge seulement. En effet, il y a très peu de perte car les dalles d’isolant se coupent très bien et il n’y a pas de risque de casse (ou alors elles sont réutilisables). Pour notre projet, nous avions commandé 122,40 m² pour une surface habitable de 118 m². Il y a eu quelques réserves de faites au niveau de la baignoire, la douche et l’emplacement d’un futur poêle à bois. Au final, il nous est resté 2 / 3 dalles d’1 m². Bonnes continuations dans votre projet.

      Publié le 21 août 2018 à 23:04
  5. ducret

    bonjour et merci pour toutes ces informations captivantes!
    une question relative au plancher chauffant: il semble que la tuyauterie soit posée après la mise en place des cloisons;
    n’est-il pas plus simple de le prévoir avant?

    Publié le 25 janvier 2019 à 17:15
    • Bonjour et merci pour votre commentaire quant au blog 😉
      Pour ce qui est de la pose des cloisons, celle-ci se fait à même la dalle béton pour des raisons évidentes de solidité.
      En effet, les tubes du plancher chauffant sont fixés sur les dalles isolantes qui seront recouvertes par la chape liquide.
      Il n’est pas possible de prévoir des charges lourdes sur ce type de support. Pour l’anecdote, nous avons du prévoir une réserve
      pour anticiper la pose d’un futur poêle dans le salon.
      Espérant vous avoir éclairer sur cette question. Bonnes continuations.

      Publié le 27 janvier 2019 à 16:47
  6. Guillaume

    Bonjour,

    Votre système de chauffage est-il constitué d’une PAC Air/eau monobloc ?
    La liaisons entre les nourrices et le système de production a été réalisé avec quelle type de tube PVC pression, PEHD, ….?
    Votre liaison hydraulique a été un circulateur ?

    Bien cordialement,

    Guillaume

    • Bonjour, notre PAC est un modèle air/eau de type INO-7 reliée à un module hydroélectrique pour le plancher chauffant uniquement. L’eau chaude sanitaire est branchée à une autre PAC reliée à la VMC dans les combles. Pour les circuits d’eau, il s’agit de tubes PER 13×16. Bien cordialement.

      Publié le 13 mai 2019 à 17:56
    • Guillaume

      Bonjour Sébastien et merci de votre retour.
      Votre raccord entre PAC chauffage et vos collecteurs sont réalisé en PVC pression mais en quel diamètre ?

      Bien cordialement,

      Guillaume

      Publié le 3 juin 2019 à 23:03
    • Bonjour Guillaume,
      Les liaisons sont de type Souplino de diamètre 35 mm.
      Bien cordialement.

      Publié le 4 juin 2019 à 23:25