L’installation de la pompe à chaleur et du ballon d’eau chaude

La première intervention des techniciens de la société Innovert a été d’installer le système Recycl’air comprenant une pompe à chaleur (PAC) reliée au ballon d’eau chaude blindé de 300 litres. La PAC, logée dans les combles récupère les calories de la VMC pour avoir un meilleur rendement. Malgré un premier branchement fastidieux (fuite qui a causé une belle auréole dans le plafond du salon !), le deuxième est beaucoup plus concluant et nous permet d’avoir l’eau chaude avec un moyen économique. Deuxième intervention, l’installation de la pompe à chaleur (type INO 7 monophasé offrant un COP de 4,31) placée dans le jardin, qui est reliée par liaisons électriques et hydrauliques souples au module hydro-électrique (MHE) placé lui dans le cellier. Le MHE régule la température du plancher chauffant et intègre une chaudière électrique pour fournir un complément de puissance en cas de grand froid ou panne de la PAC.

Nous voilà parés pour l’hiver avec un système de chauffage à la fois confortable et économique !

Pose du système Recycl’airPose du ballon d’eau chaudePose du module hydro-électrique (MHE)Pose de la pompe à chaleur


2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

  1. STEPHANE

    Bonjour, j’ai moi aussi fait installer RECYCL’AIR et INO7 en juin 2011. Pour ce qui concerne le système de chauffe eau Recycl’air, je n’ai pas les performances indiquées. Le chauffe eau est en permanence en marche forcée sur le réseau électrique. Je me demande si l’installation à été réalisée correctement. Est ce que de votre côté vous êtes satisfait de Recycl’air?
    Merci de votre réponse

    • Sébastien

      Bonjour Stéphane,
      Nous avons eu quelques déboires également avec le recycl’air la première année. Ce dernier a été changé et depuis tout fonctionne bien ; nous sommes très contents des économies qu’ils nous fait faire 😉 De votre côté, je vous suggère de vous rapprocher d’Innovert et de faire marcher la garantie.
      Cordialement.

      Publié le 8 juin 2015 à 22:23