Comment bien choisir le bon constructeur pour sa maison ?

La réussite de votre projet de maison va dépendre des professionnels qui vont la construire. Et si comme nous vous optez par un constructeur pour plus de simplicité, son choix ne l’est pas pour autant ! Pertinent au départ, il est déterminant pour une maison réussie à l’arrivée. Voici alors 5 points essentiels à vérifier avant de vous lancer :

Panneau du constructeur sur le chantier

Connaître ses références et rechercher des témoignages

Visite maison neuveLa recommandation est selon moi la meilleure façon de juger de la qualité d’un constructeur. Vous pourrez trouver en premier lieu des avis sur internet émis par des internautes. Gardez toutefois une certaine vigilance quant à l’authenticité des critiques. Elles peuvent provenir de quelques clients mécontents ou tout juste anxieux face à des imprévus / des contre-temps. Les messages sont peut-être écrits par les constructeurs eux-mêmes pour assoir leur notoriété voire de la concurrence pour la discréditer !

Rien ne vaut les témoignages des personnes qui ont déjà fait construire avec le ou les constructeurs que vous visez. N’hésitez pas à demander des références de clients au commercial. S’il est professionnel et de bonne foi, il n’aura pas à vous cacher les coordonnées de ses derniers clients emménagés dans leur nouvelle maison. Il ne vous restera plus qu’à les contacter voire à les rencontrer pour obtenir des retours d’expériences fiables et juger de la qualité des chantiers terminés !

S’assurer de la bonne santé juridique et financière du constructeur

Choisir de faire construire par un constructeur, c’est déjà profiter d’un cadre juridique défini, notamment par l’établissement d’un CCMI, un Contrat de Construction de Maison Individuelle. Celui-ci précise entre autres, l’engagement d’un prix fixe et d’une date de livraison. Il intègre plusieurs garanties obligatoires : la garantie de parfait achèvement, la garantie biennale et la garantie décennale.

Cela ne vous empêche pas pour autant de contrôler la stabilité de l’entreprise de construction. Vous pouvez dans un premier temps mener votre petite enquête sur Internet pour connaître : sa date de création, ses mentions légales, le nom de ses dirigeants, le nombre de salariés, le capital social, les bilans financiers des années passées, etc. Pour ce faire, vous pourrez vous aider des sites spécialisés comme Verif.com, Societe.com ou Bilansgratuits.fr.

Concernant les assurances, n’hésitez pas à lui demander les justificatifs nécessaires pour connaître les garanties souscrites. Il vous faut savoir la couverture des dommages et dégâts lors d’un sinistre pendant le chantier et après la livraison de la maison.

Logo NF HabitatA noter que le constructeur peut aussi vous montrer encore plus de preuves sur son sérieux et la qualité de ses prestations s’il dispose de la certification NF Habitat – NF Habitat HQE ou s’il justifie de son adhésion à l’association Maison de Qualité. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les sites NF-habitat.fr ou Maisons-qualite.com.

Enfin, s’il est membre de la LCA-FFB, Les Constructeurs Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment, vous serez certain de son professionnalisme dans son activité. Cette union vous assure l’application des obligations du contrat de construction, la souscription des assurances légales et la garantie du respect des règles du Code de la Construction et de l’Habitation.

Choisir une entreprise de la construction locale et disponible

Chantier de la contructionPrivilégiez un constructeur qui a pignon sur rue et qui est déjà connu dans votre région. Vous devez être intransigeant sur les critères d’accompagnement dans votre projet qu’il doit vous proposer. Son ancienneté est bien sûr un gage de qualité, il doit-être également reconnu pour son savoir-faire de par son expérience locale. Un constructeur local saura mieux les spécifications de votre secteur : nature des sols, restriction administratives, style architectural, choix des matériaux…

La proximité de son constructeur, c’est également pour vous, la capacité à être plus consulté aux différentes étapes de la construction. Votre chef de chantier saura être plus présent pour des réunions de chantier régulières. C’est aussi faire travailler des artisans locaux plus à même à être réactifs et disponibles pour les différents travaux de votre construction.

Être vigilant sur les offres commerciales parfois trompeuses

Le premier contact que vous aurez avec un constructeur sera très probablement un commercial, par téléphone, en agence, sur un salon… Aussi vous devrez être méfiant sur certaines techniques commerciales et sensible à l’approche du vendeur.

Attention autres offres trop alléchantes avec des prix cassés à saisir dans un délai court. Vous devez prendre le temps de la réflexion et ne pas faire le choix dans la précipitation. Vous devez absolument connaître le détail des propositions qui vous seront faites. Cela se fait notamment grâce à la notice descriptive qui détaille pour chaque étape de la construction : les prestations, les surfaces, les dimensions, les matériaux, les équipements… Plus celle-ci sera précise, plus l’offre sera à considérer. Cela vous permettra également de comparer sereinement plusieurs constructeurs.

Peut-être que le terrain que vous visez ou que vous avez acheté et dit « non libre de constructeur » ? Sachez que cette pratique, pourtant répandue, est illégale. Il vous est tout à fait possible de vous séparer du constructeur lié au terrain, voire au lotissement. Cela est déterminant pour étudier la concurrence et obtenir ainsi une meilleure proposition commerciale pour un budget maîtrisé de votre projet de maison.

A noter enfin, qu’aucun paiement d’acompte vous sera exigé par le constructeur avant la signature définitive du contrat de construction de maison individuelle (CCMI). S’il dispose d’une garantie de remboursement, il pourra vous demander un acompte de 5% du prix à la signature, 10% à l’obtention du permis de construire et 15% à l’ouverture du chantier. Dans le cas contraire, il ne pourra vous demander de l’argent qu’à partir du premier appel de fonds, à l’achèvement des fondations, dans la limite de 25% du prix.

Comparer les devis et services de plusieurs constructeurs de maisons

Comparateur de constructeurs de maisonsNe vous limitez pas au premier constructeur qui vous fait bonne impression. Vous devez absolument faire marcher la concurrence. C’est le principal moyen de négocier le prix de la construction. Faites le tour des constructeurs de votre région, sélectionnez-en 3 ou 4 en fonction des éléments évoqués dans cet article : recommandations, services, prix, disponibilités, délais, professionnalisme…

Pour ce faire, rien de plus simple ! Il vous suffit d’utiliser ce comparateur de constructeurs.

Vous voilà conscient des points de vigilance à connaître pour choisir le bon constructeur qui saura mener votre projet de maison à bien. Surtout, prenez le temps de bien comparer et de contacter les bonnes personnes.


2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

  1. Sidonie

    Bonjour, le prix de la construction affichée au mètre carrée en général (par exemple 1000 ou 1500 euros) comporte t-il les vitrages et volets aux fenêtres et portes fenêtres, ainsi que la toiture et charpente ? Merci

    Publié le 18 septembre 2019 à 16:46
    • Bonjour Sidonie,
      Oui il faut considérer en général la maison finie.
      Bien cordialement.

      Publié le 19 septembre 2019 à 12:34