Le BIMBY ou comment diviser une parcelle pour faire construire

Que vous soyez propriétaire d’un terrain ou à la recherche d’une parcelle pour y faire construire votre future maison, vous allez sans doute être intéressé par la démarche BIMBY. Ce plan de division parcellaire va en effet vous permettre soit de vendre une partie de votre jardin ou de trouver un bout de terrain pour accéder à la propriété dans un secteur dont le marché immobilier est tendu. Tour d’horizon de cette démarche.

Parcelle pour projet Bimby

Le BIMBY, qu’est-ce que c’est ?

Ce terme est tout d’abord l’acronyme de l’expression anglaise «  Build In My BackYard », littéralement « Construire dans mon jardin » en français. Il représente le concept de faire construire sur une partie d’un terrain sur lequel est déjà construite une maison. C’est une démarche alternative pour les communes souhaitant limiter l’étalement urbain en proposant une densification douce et progressive des tissus d’habitat existant. Ce plan qui repose sur plusieurs contrats communaux d’urbanisme, vise à promouvoir le maintien du cadre de vie en équilibrant l’accès à la propriété et la maîtrise du foncier.

Mais c’est également l’opportunité pour les accédants à la propriété de faire construire dans un secteur où l’offre en terrains est faible ou le marché immobilier tendu. Pour les propriétaires de maison individuelle, c’est l’occasion de faire évoluer leur patrimoine immobilier en vendant une partie de leur jardin pour y faire construire un nouveau logement pour eux ou par un tiers.

Dans la pratique, cela peut être par exemple :

  • L’achat d’une ancienne maison avec un grand terrain dont vous allez vendre une partie pour financer la rénovation ou un agrandissement.
  • La construction d’une maison neuve au fond de son jardin pour y faire un investissement locatif, une habitation pour héberger ses parents, etc.
  • La vente d’une partie de son terrain pour tout simplement obtenir de la liquidité pour débloquer une situation ou financer un projet.

Quels sont les acteurs et les étapes d’une démarche BIMBY ?

De la conception à la réalisation, différents services publics et professionnels vont intervenir dans toutes les étapes de votre projet BIMBY.

Tout d’abord, il faut bien concevoir votre projet en identifiant vos besoins et motivations pour réaliser au mieux la réalisation de la division du terrain. Explorez les différentes implantations pour choisir le scénario le plus adapté tout en étant informé du prix des terrains dans votre secteur. N’hésitez pas à en parler à vos proches et vos voisins pour adopter des idées favorables pour l’ensemble des personnes concernées. Les vendeurs comme les acheteurs potentiels doivent être impliqués et prendre le temps de la réflexion pour opérer les choix réfléchis avant de passer aux étapes de la réalisation du projet BIMBY en tant que tel :

  1. En premier lieu, le service urbanisme de votre mairie doit être informé. C’est lui qui va définir si le projet est faisable ou pas. Une demande de Certificat d’Urbanisme devra être déposée. Ce document définira les droits à bâtir sur la parcelle. Attention si vous êtes en site classé ou protégé, il vous faudra également l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France !
  2. Une fois que votre collectivité à validé et instruit le projet de division, vous devrez faire appel à un géomètre pour positionner les nouvelles limites de propriété de votre terrain en deux lots. Il se chargera également de déposer le nouveau plan pour son inscription au cadastre en mairie.
  3. La viabilisation et les aménagements pourront être ensuite réalisés. Pour les raccordements aux différents réseaux (eau, électricité, gaz…), contactez les entreprises (SAUR, VEOLIA, Enedis) dont les coordonnées pourront vous être données par votre mairie. Quant aux clôtures, allées, accès, portails, végétations… vous pouvez prévoir ces travaux à votre convenance afin de valoriser la nouvelle parcelle à vendre. Attention à bien étudier son impact sur le prix de vente pour qu’il reste attractif.
  4. Le terrain est alors prêt pour être vendu. Définissez bien son prix en fonction du prix du marché. Faites vous aider d’un agent immobilier si besoin. Vous pouvez également vendre de particulier à particulier, aussi je vous recommande toutefois de passer par un professionnel de l’immobilier pour la signature du compromis de vente, qui reste un document officiel engageant les deux parties dans la transaction.
  5. Vous avez trouvé le ou les acheteurs ! Il ne vous reste plus qu’à concrétiser la vente devant le notaire en signant l’acte de vente. Celui-ci constituera la base du titre de propriété. Pensez bien à cette étape (même lors de l’élaboration du projet d’acte) d’apposer les servitudes de droit privé sur la parcelle.
  6. Le nouveau projet d’habitation peut alors débuter sur la nouvelle parcelle nouvellement créée. Pour la suite, je vous invite à consulter la page dédiée aux étapes de la construction de la maison.

Comment réussir son projet de construction grâce au plan BIMBY ?

Terrains à vendrePour profiter pleinement d’un projet de division parcellaire par le BIMBY, il faut être vigilant sur différents points.

Tout d’abord, pour acheter / vendre un morceau de terrain constructible, il faut vous être informé et conseillé auprès des services compétents de votre mairie. En effet, vous devrez être au fait des règles d’urbanisme, des démarches pour la viabilisation, des implantations optimales de la future maison… Aussi faites la demande d’un certificat d’urbanisme opérationnel pour vous assurer que le projet est viable.

Il vous faudra également être vigilant sur les possibilités de servitudes pour accéder à la future maison. Celles-ci vont directement impacter votre cadre de vie et les possibilités dans la construction.

Un point important à analyser est le prix du marché dans votre commune voire de votre quartier. En effet, vous devez être conscient du prix au m² des parcelles dans votre secteur pour réaliser une opération au bon prix pour l’acheteur comme pour le vendeur.

Enfin pour éviter des démarches longues et coûteuses, vous avez tout intérêt à rencontrer les personnes concernées : les propriétaires actuels et les futurs propriétaires. C’est l’occasion de trouver un terrain d’entente sur les limites de propriété pour permettre une division correspondant aux besoins de chacun. C’est aussi une façon de « choisir » ses voisins. Grâce au BIMBY, vous avez pouvoir trouver le voisin amical sur qui on peut compter !

Exemple d’expérimentation du dispositif

Pour terminer cet article sur le BIMBY, voici en vidéo un cas concret expérimenté dans la ville de Souligné-sous-Ballon dans la Sarthe. Dans ce reportage, on peut voir le maire de la commune opter pour le concept BIMBY afin de répondre à la demande de construction sans pour autant employer des moyens coûteux. C’est notamment le cas de la création de lotissements qui engagent des frais de voirie et de réseaux. Il va alors inviter les habitants à revendre une ou plusieurs parcelles de leur terrain pour que de nouvelles maisons puissent y être construites.

 

Alors le BIMBY, ça vous dit ? Que l’on soit du côté vendeur comme de l’acheteur, le concept est visiblement un projet gagnant / gagnant. C’est une belle opportunité financière d’une part et le choix d’un terrain dans un secteur recherché de l’autre. N’hésitez pas à partager vos retours d’expérience et poser vos questions dans les commentaires ci-dessous !