Comment faire de son habitat une maison connectée et intelligente ?



Grâce à la domotique, il est possible de rendre une maison intelligente et communicante dès la construction ou lors d’une rénovation. Pour cela, il faudra combiner objets connectés et technologies domotiques filaires ou sans fil selon les besoins et les objectifs des occupants de la maison.

La domotique dans tous ses états et les objets connectés

Par définition, la domotique représente l’ensemble des produits et des technologies électroniques, informatiques et de télécommunications qui sont utilisés dans le but de centraliser les commandes des équipements d’une maison. Au-delà de la simple motorisation, elle a pour principal objectif de rendre une habitation intelligente et communicante. Pour ce faire, la domotique se sert de prises télécommandables et de nombreux objets connectés tels que les caméras, les alarmes maison, les détecteurs, les capteurs, les serrures, les radiateurs, les ampoules, les systèmes audio et vidéo… En intégrant une solution domotique à son domicile, on gagne de nombreux avantages qui s’articulent autour de 3 grands axes dont :

  • L’optimisation de la sécurité par l’alerte en cas d’intrusion non désirée ou de situations à risques grâce à la combinaison de la domotique avec un kit d’alarme maison classique comme les systèmes d’alarme sans fil sur ce site.Module de sécurité dans la maison
  • L’amélioration du confort et du bien-être par l’automatisation des tâches répétitives et chronophages telles que l’ouverture ou la fermeture d’un ouvrant par exemple ;
  • La réduction de la facture énergétique par la gestion optimale de l’éclairage, du chauffage et de l’eau.

D’autre part, la domotique étend son domaine d’intervention vers des fonctionnalités plus ludiques comme l’accès aux multimédias dans toutes les pièces de la maison. Mais elle offre aussi des applications plus sérieuses et utiles comme l’assistance à domicile de personnes âgées, en bas âge ou dépendantes.

Quid de la maison intelligente et communicante ?

Dans le domaine de la domotique, on distingue deux grandes catégories de systèmes à savoir les systèmes filaires et les systèmes sans fil. On privilégiera l’installation d’un système domotique filaire dès la construction du logement et celle d’un système domotique sans fil lors d’une rénovation.

Comme son nom le suggère, la domotique filaire fait appel à un réseau de câblage qui peut être électrique (courant porteur en ligne ou CPL), téléphonique et/ou informatique. Dans le cas d’un système domotique par câblage informatique, la liaison des équipements et des commandes au tableau de communication se fait par tirage parallèle des câbles informatiques et électriques.

En ce qui concerne la domotique sans fil, elle utilise des ondes radios, la connexion WIFI et les champs magnétiques qui permettent la commande à distance du système. En optant pour ce système, il est important de bien comparer les dispositifs à l’achat, car les fabricants ne travaillent pas forcément sur la même technologie. Parmi les technologies les plus répandues, il y a notamment le protocole KNX qui répond aux normes européennes et le protocole Zigbee qui est aux normes internationales.

Articles dans la même thématique